Le Chef étoilé Mory Sacko installe son restaurant éphémère au Cercle des nageurs de Marseille.

Mory Sacko , le talentueux chef révélé par TOP CHEF en 2020, après avoir reçu sa première étoile Michelin pour son restaurant Mosuke , s’installe à Marseille jusqu’au 12 octobre.

Le restaurant, ouvert à tous, sur réservation , est au cœur du célèbre Cercle des nageurs de Marseille. Le Chef nous invite en voyage à travers un savoureux mélange d’inspirations venues tout droit du Japon et du Sénégal.

La formule est simple 1 menu en 4 plats pour 29 €, possibilité de demander un menu végé, ou un menu plus allégé (sans dessert) pour le déjeuner. Pour voir le menu en détail, c’est par ici.

Il faut aimer les épices ( ce qui est mon cas ) et se laisser embarquer dans ce voyage gustatif ….

Mon retour d’expérience

Ce déjeuner fut une belle découverte, très bon, dans un cadre agréable. J’adorerais que Mory Sacko ouvre un restaurant pérenne en ville … qui sait cette aventure l’aura peut etre inspiré !

Un petit conseil : ne tardez pas à réserver : le restaurant est là jusqu’au 12 octobre … seulement 😦

Le Panier, un quartier de plus en plus hype.

 

IMG_4256

Quand on a décidé de venir s’installer à Marseille avec #MariGrandetFort et #BébéJolie nous voulions vivre dans un quartier en bord de mer, vivant mais qui offrait un coté village, et quelques endroits paisibles. Le Panier a été une évidence. Pourtant, le quartier a longtemps souffert d’une mauvaise réputation. Il y a quelques années encore, même le plus aguerri des Marseillais n’y mettait pas un pied, et à raison. C’était un autre temps, celui de la French Connection et le Panier était alors un repère de mafieux, de dealers, de prostituées et de voleurs.

Depuis, il y a eu plus la telenovela française à succès « plus belle la vie », MP 2013 et tous ses aménagements (MUCEM, Fort St Jean, nouvelle esplanade de la Major, J1, J4 , …) , la rénovation complète ( et donc le changement évident !) de la rue de la République, l’arrivée du Tramway ….

Le Panier aujourd’hui est LE quartier incontournable de Marseille ! On pourrait le comparer à Montmartre, j’aime à le comparer au quartier de Santa Teresa à Rio. Le site de l’office du tourisme et les nombreux réceptifs de Marseille vous proposeront des visites guidées de qualités, à moins que vous ne préféreriez le petit train (excellent pour les familles, les seniors ou les visites express). D’ailleurs, avant d’y poser nos valises, nous avons fait plusieurs visites afin de bien capter l’histoire, l’ambiance et l’âme du quartier. J’en profite pour remercier Magali du blog Le Magalire qui a été l’une de mes guides et m’a fait partager « son » Panier avec toutes ses adresses coup de cœur. Elle m’a beaucoup apporté et m’a permis de très vite faire de ce quartier mon chez moi ! 

Je ne vais pas vous parler de ce que vous connaissez déjà. Aujourd’hui je vous propose de nous concentrer sur les nouvelles adresses du Panier. Depuis quelques semaines mon quartier chéri fourmille de nouveaux venus !

 

Allez, je vous emmène avec moi !

 

La cosmétique naturelle investie le Panier, bienvenue à la boutique « Comme Avant »

 

Vous connaissez la place Lorette ? L’an passé cette place a été mise en valeur par un célèbre collectif de noceurs marseillais Cette année elle fait peau neuve et accueille la boutique de cosmétiques naturels et artisanaux « Comme Avant». Leur philosophie : « recréer les produits d’Antan », ceux qui étaient simples et efficaces, utilisés depuis la nuit des temps par nos aïeux.

Leur produit sont incroyables d’efficacité. J’ai eu la chance de les découvrir il y a quelques mois déjà et leur shampoing solide m’a convaincu !

 

Comme Avant – Boutique de cosmétiques naturels

OÙ : 12 Place de Lorette 13002 Marseille

Site Web : https://www.comme-avant.bio/

 

Salad Bar, concept Store déco et conseil en architecture d’intérieur : Beldi & Co mise sur le Panier !

A l’instar de Sophie Ferjani qui a ouvert son concept store rue de la république et dont le carnet de commande pour ses conseils déco ne désemplit pas, le Panier accueille depuis quelques semaines maintenant la boutique hybride Beldi & Co, initialement basé à Aix-en-Provence. Ce concept store dédié à la décoration propose une sélection pointue de déco aux influences méditerranéennes, un salad bar . Hanen, la talentueuse propriétaire, architecte d’intérieur, a également crée son bureau d’étude dans cet espace car elle souhaite être en contact direct avec sa clientèle, tout en pouvant échanger avec des visiteurs ou recevoir ses partenaires. Le Figaro madame lui a récemment consacré un article à retrouver ici .

BELDI & CO

OÙ : 4, rue Sainte Françoise 13002 Marseille

Page Instagram : https://www.instagram.com/beldiandco/?hl=fr

 

 

 

YOUPI JUICE , le bar à jus qui donne le sourire.

Ouvert il y quelques semaines déjà, le Youpi Juice ne passe pas indifférent avec sa belle devanture ensoleillée. Le soleil est également à l’intérieur de l’échoppe dont la spécialité est l’extraction de jus de fruit frais ; La bonne humeur des patrons est communicante.

L’enseigne n’a pas encore été posée, ne la chercher pas et oser entrer. En cette période estivale, j’ai craqué pour un breuvage pastèque citron, un régale  . Et vous, quel sera votre mix fruits ?

 

Youpi Juice

OÙ : 29 rue de l’évêché , 13002 Marseille

 

 

Le Marseillais ouvre une troisième boutique et choisit le Panier pour se développer.

La marque 100 % local le Marseillais dont j’adore les produits a ouvert une troisième boutique dans le quartier le plus touristique de la ville. La boutique du vieux port et celle de Saint Giniez est rejoint depuis plusieurs semaines par celle rue de l’évêché. La boutique est canon : foncez -y et emmenez-y vos amis en visite. Ici les souvenirs ne sont pas en toc et Marseille mérite bien qu’on fasse parler d’elle à travers des pièces de qualité comme c’est le cas ici.

LE MARSEILLAIS

OÙ : 24 rue de l’évêché, 13002 Marseille

Site Web : https://lemarseillais.eu/

 

 

La Table d’Augustine, une belle surprise !

Certain reconnaitrons une des figures de la téléréalité, d’autres apprécieront de rencontrer Antonin, l’entrepreneur, qui a récemment ouvert la table d’Augustine avec son associé, Johan, un professionnel de la restauration. A l’ombre du platane de cette charmante place, à deux pas de l’Intercontinental, le restaurant propose une cinquantaine de place. Le lieu idéal pour un déjeuner ou un diner avec nos chaudes nuits d’été. A l’intérieur, les jours de mistral, vous apprécierez la décoration soignée, suspendue à une époque révolue. Au premier étage une quarantaine d’hotes peuvent etre accueillis. Ici , on ne fait pas que déguster la carte provençale, non , on s’y amuse aussi ! Une programmation musicale rythme la semaine et il n’est pas rare de profiter d’un groupe live, notamment gypsi.

 

LA TABLE D’AUGUSTINE

OÙ : 12  PLACES DES AUGUSTINES , 13002 Marseille

PAGE FACEBOOK : https://www.facebook.com/latabledaugustine/

Réservation obligatoire

 

NO GLUTEN | NO LACTOSE


L’offre healthy se développe dans le quartier : l’incontournable traiteur nogluten marseillais La Pépite a ouvert il y a quelques jours un deuxième point de vente (le premier est situé à  st victor) aux pieds de l’intercontinental. Premier concept de Pâtisseries Artisanales spécialisé dans le « sans gluten et sans produits laitiers » à Marseille, le Labo La Pépite élabore nos meilleures recettes de pâtisseries tout en conservant un goût et une texture généreuse, réalisées exclusivement à base de produits issus de l’agriculture locale et biologique. La Pépite peut réaliser sur commande des gâteaux Vegan , et des gâteaux à IG (indice glycémique) bas.
La boutique est ouverte du lundi au samedi de 10h à 19h.  Laissez vous tenter, moi je n’ai pas résisté !

LA PEPITE

OÙ : 2 Place Daviel , 13002 Marseille

PAGE WEB : https://www.labolapepite.com/

 

 

 

TERRASSE OMBRAGÉE | INTÉRIEUR ENSOLEILLÉ

Le Club Riviera , le nouvel établissement de la Maison Vauban vient d’ouvrir ses portes dans le quartier du Panier aux pieds de l’ intercontinental . Cet établissement propose avant tout une cuisine 100 % méditerranéenne inspirée de Marseille bien sûr mais aussi de la Grèce, du Liban, d’Israël, de l’Italie, de l’Espagne et du Maroc . Le lieu a été décoré avec le style pointu de la décoratrice d’intérieur Julie Guyomard. Les faïences jaunes rivalisent de lumière avec les bleues turquoises en se heurtant au blanc immaculé des murs. Une canopée laisse entrer les rayons du soleil et donne un air d’Ibiza à ce nouvel établissement … a moins que ce ne soit Formentera …
Alors prêt à partir en voyage le temps d’un repas ?

CLUB RIVIERA

OÙ : 1  rue Méry, 13002 Marseille

PAGE Instagram: https://www.instagram.com/club.riviera.restaurant/

 

D’autres établissement ont ouvert et sont à venir … n’hésitez pas à  venir vous  perdre dans les ruelles du Panier et les  découvrir par  vous-même .

TENDANCE CHOCOLAT

En cette période de fin d’année, s’il y a bien une star dans notre alimentation c’est le chocolat ! Chocolat noir, chocolat au lait, avec des pépites d’amande, au lait de coco, aux éclats de noisettes, chocolat blanc, il en existe de toutes sortes et pour tous les gouts.  Mais le chocolat, c’est quoi, ça vient d’où, ça pousse où, c’est comment en vrai ? Toutes ces questions je les ai posées à Aurélien co-fondateur (avec Claire) de la Baleine à cabosse, 213 rue Paradis (Marseille 6°), qui nous a fait visiter, avec Alexia (Voyages Marseillais) la boutique et le laboratoire aujourd’hui à l’occasion du premier anniversaire de leur chocolaterie bearn-to-bear, de la fève à la tablette.

IMG_1639

La baleine à cabosse c’est l’histoire d’une rencontre ou plutôt de rencontres. Claire (alsacienne) et Aurélien (Aix-en-Provence) prennent un aller simple pour la Colombie. Après plusieurs années à Paris, ils sont en quête de sens … ils vont rencontrer leur destinée dans une ferme de cacao.

lls découvrent les cabosses, la saveur brute et végétale des fèves de cacao dégustées au bas du cacaoyer, la torréfaction « maison » à la casserole. C’est une révélation. Ils se prennent de passion pour cet arbre aux propriétés si particulières, pour ces fleurs sans odeur qui compliquent la pollinisation, pour ces cabosses si étonnantes… Se posent alors nombre de questions : comment fabrique-t-on du chocolat ? Pourquoi en Europe connaît-on si mal le cacao alors que l’on consomme si régulièrement du chocolat ? Pourquoi le chocolat industriel n’a-t-il pas ce goût si brut du cacao ? Quels sont les terroirs de cacaos fins ? Pour répondre à ces questions, ils sillonnent pendant plusieurs mois la Colombie, étoile montante des cacaos d’exception et pays mis à l’honneur du Salon du Chocolat de Paris 2017. Ils découvrent alors des terroirs de cacao d’une grande diversité. D’une région à l’autre, les fèves de cacao changent de goût, de couleur, de taille. Ils font le pari qu’une fois transformées, ces fèves donneront des chocolats aux goûts singuliers. En Colombie, ils se forment auprès d’une américaine qui fabrique sur place son chocolat de manière artisanale. Ils apprennent l’art de la torréfaction, le rôle du conchage, les techniques de vannage, la subtilité du tempérage. De retour en France, ils montent un premier laboratoire, produisent leurs premiers chocolats qu’ils font déguster à des professionnels chocolatiers, pâtissiers, restaurateurs. C’est un succès. Leur pari est réussi : des fèves finement sélectionnées donnent, à recette égale, des chocolats tout à fait différents. Ils décident de faire découvrir leurs créations chocolatées au grand public et d’ouvrir une chocolaterie pédagogique où se côtoient fabrication, vente et dégustation de cacaos et de chocolats.

De leur séjour en Colombie, Claire & Aurélien retiennent, au-delà du cacao, une faune foisonnante. Chaque jour ils découvrent de nouveaux animaux. A Tumaco, de retour d’une visite dans les plantations de cacao, ils ont notamment l’occasion de voir des baleines à bosse. Leur forme n’est pas sans évoquer les cabosses de cacao dont ils se sont épris… La Baleine à cabosse est née, créature légendaire qui sillonne les eaux du Pacifique à la recherche de bateaux chargés de cacao. Il paraît que celui qui l’aperçoit depuis les côtes est promis à une fabuleuse récolte l’année suivante…

La baleine a cabosse c’est un lieu atypique : un laboratoire où l’on fabrique du chocolat, un espace de dégustation ultra cosy avec une superbe terrasse pour les beaux jours. Petite aparté pour tous les professionnels de l’événementiel : ce lieu est dingue et les propriétaires sont très ouverts pour créer des presta sur mesure (team building, présentation produit, conférence, visite, atelier type master chef, … ) . On referme la parenthèse. Et bien sûr, de la vente aux particuliers et aux professionnels. Je vous conseille de passer une commande pour accompagner vos repas de fêtes … c’est LA saison du chocolat ! Faisons un parallèle avec le vin pour mieux comprendre , la baleine à cabosse c’est comme un vigneron caviste : un maitre dans l’art du chocolat .

Ce matin, j’ai donc posé toutes mes questions à Aurélien et j’ai découvert les secrets du chocolat : de la saveur de la fève de cacao brut, de la culture de celle-ci, du temps de séchage, de l’écabossage et du temps qu’il faut pour produire une pate de cacao. Je ne vais pas vous l’expliquer … il en parle bien mieux que moi et propose des visites de l’atelier ( 5€ pour 30 mn et la promesse  de moment étonnant !)

Visite du laboratoire : Laissez-vous guider dans notre laboratoire pour comprendre comment l’on fabrique le chocolat depuis les plantations de cacao jusqu’à votre tablette de chocolat.

Durée : 30 minutes.

Groupe : tous âges, 10 personnes maximum.

Tarif : 5 € / pers.

Dates : Tous les mardi, mercredi & jeudi à 11h00. Le samedi à 15h00.

Inscription : par mail au formulaire de contact ou : contact@labaleineacabosse.com  Pour un groupe déjà constitué (comité d’entreprise, anniversaire, envie subite et collective de chocolat…), n’hésitez pas à nous contacter pour définir une date ensemble.

Bonne dégustation à tous et bon anniversaire à La baleine à cabosse.

Des compléments alimentaires tendance : mon retour d’expérience FORTE PHARMA

IMG_0086

Cette semaine je vais vous parler d’un sujet un peu différent et qui s’éloigne de ma ligne édito habituelle : les compléments alimentaires.

Il y a quelques semaines de ça les laboratoires Forté Pharma qui sont basés à Monaco m’ont invité avec d’autres blogueuses et blogueurs à découvrir leur gamme de produit pour favoriser le sommeil et ceux pour booster l’énergie. J’avoue que j’étais assez sceptique sur l’efficacité des compléments alimentaires; j’y suis allée avec de la curiosité et pas mal d’interrogations.

IMG_0120
Les bloggeuses de Marseille réunies autour de Forté Pharma

Je vous passe les détails de l’événement,  bien évidemment c’était super bien organisé, il y avait des intervenants de qualité,  on était dans une bonne ambiance, bref on a passé un bon moment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parlons plutôt des produits ! Premières révélations : les compléments alimentaires Forté Pharma sont 100 % à base de produits naturels et ça , ça m’a assez étonné donc du coup pas de molécules de synthèse ; non ce sont des plantes, ce sont des minéraux, c’est du naturel.

Seconde révélation il existe des produits à prendre en cure mais également des produits « oneshot » donc si on a envie de tester l’efficacité de ces produits, on peut tester une fois comme ça juste pour voir. Ce matin là,  les experts du laboratoire nous ont parlé des gammes sommeil et des gammes booster d’énergie . J’avoue que je n’avais besoin ni de l’un ni de l’autre en revanche j’ai voulu tout de même tester les produits Forté Pharma et j’ai choisi une cure et un « oneshot ». Je vous propose de découvrir mon retour d’expérience.

unnamed (1).jpg

Commençons par la cure. J’ai choisi de tester CHONDRALGIC pour les articulations et le cartilage ; cette cure aide à renforcer et retrouver le confort articulaire. Il y a quelques années de ça j’ai fait une très mauvaise chute sur un taureau mécanique pendant mes vacances au Mexique. Passons sur le ridicule de la situation… ça m’a laissé une douleur à l’épaule droite. J’ai fait plusieurs séances de kinésithérapie , j’ai passé des radios, j’ai posé des cataplasmes, en vain ! Rien n’y fait j’ai toujours cette douleur lancinante et encore plus par temps humide. La cure dure un mois : un comprimé à prendre le matin. J’ai apprécié la formule simple et non contraignant de cette cure. J’en suis à 24 jours de cure et je vois clairement les effets bénéfiques puique j’ai retrouvé une certaine souplesse dans mon épaule en tout cas je peux faire des moulinets avec. Moi qui étais sceptique je suis conquise. Alors bien sûr ça ne remplace pas tout le côté médical ! Le premier réflexe face à la douleur c’est de consulter. Cette cure vient en appui , c’est un confort et en ce qui me concerne ça m’a beaucoup apporté et je vais renouveler plusieurs fois dans l’année cette cure CHONDRALGIC.

unnamed.jpg

Le deuxième produit que j’ai testé c’est CALORI LIGHT . C’est un produit qui permet de faire un repas riche (repas de famille, fêtes de fin d’année, repas d’affaire ) tout en l’allégeant. Il suffit de prendre deux gélules au cours du repas et ça permet de faire mieux passer le repas en tout cas de ne de ne pas ressentir la lourdeur de celui-ci. J’ai testé à l’occasion d’un repas de célébration… après l’entrée, pendant le plat principal, avant le fromage et l’énorme dessert, j’ai pris mes deux petites gélules. Résultat pendant que les autres roulaient vers le canapé, moi je me suis sentie légère et totalement décomplexée face aux calories ingérées. Je vous recommande ce produit pour les fêtes de fin d’année qui arrivent (à prendre entre la dinde aux marrons et la bûche glacée).

J’étais vraiment sceptique et je suis désormais conquise . J’espère que mon retour d’expérience vous donnera une autre vision de ces compléments alimentaires.

Je m’en vais finir ma cure 😉

 

Jouer les touristes dans sa ville c’est la dernière tendance !

IMG_0687.JPGAujourd’hui je vous propose de jouer les touristes dans votre propre ville et de suivre Alexia . Elle vit à Marseille depuis sept ans, Elle est passionnée par Marseille. Elle enseigne le français aux étrangers et souvent dans ses cours ses élèves lui posent des questions sur la ville, sur la vie , où sortir, quoi faire, pourquoi ce bâtiment , de raconter des anecdotes sur Marseille ( c’est vrai qu’il y a une sardine dans le port ?) C’est donc naturellement qu’elle a créé un circuit de balade pour découvrir Marseille et qu’elle a rodé son discours auprès d’espagnols, de belges , d’italiens, d’algériens, de canadiens, d’américains, d’anglais, de chinois même.

IMG_0432.JPG

Ce matin avec Julie du blog Sunwhere , elle nous a invité à découvrir son itinéraire, son univers et d’aller ensemble à la rencontre de Marseille.

Je ne vais pas vous dévoiler tout ce qu’on s’est dit , ni tout ce qu’on a vu parce que cette visite je vous encourage à la faire .

IMG_0422.JPG

Que l’on soit touriste, visiteur en escale, marseillais de souche , neo marseillais, cette balade c’est un moment à part , une jolie façon de (re)découvrir Marseille. Alors bien sûr on évoquera la fondation de Marseille par les phocéens. On parlera de Massalia qui est devenu ensuite Massilia pour ensuite devenir Marseille. On s’arrêtera devant quelques bizarreries cocasse de Marseille : par exemple l’Hôtel-de-Ville , temple de la république, dont la façade est orné d’un buste majestueux de Louis XIV. On parle des grandes phases de l’histoire de Marseille , de Louis XIV,  de Napoléon III,  du régime de Vichy et des nazis, de l’après-guerre de la reconstruction du nouveau Marseille, d’Euromed et du futur.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bien loin des circuits de visite traditionnels avec parapluie et microphone, se balader avec Alexia c’est comme se balader avec une cousine, une amie, une parente . Je n’aime pas être dirigée, contrôlée par un timing rigoureux , aussi j’ai particulièrement apprécié le rythme , les échanges, bref une super visite. Et moi qui habite le panier j’ai même découvert des anecdotes sur mon quartier.

Infos pratiques:

  • Entre 1h45 et deux heures de visite accessible à tous même aux plus jeunes
  • 35 € par personne . Prix enfants et groupe sur demande.
  • 1 itinéraire proposé pour le moment ( Vieux – port | Hôtel de Ville | le Panier )
  • Réservation via Instagram ( son site internet est en cours de construction )
  • Il se murmure que Alexia est en train d’imaginer un nouvel itinéraire intégrant la Bonne mère, Vauban et la corniche Kennedy.

Rendez-vous sur mon compte Instagram  : un concours vous permet de remporter deux places pour aller vous balader avec Alexia ! Bonne chance à tous.

Capture

Le bâtiment des affaires maritimes devient hype !

Ce vendredi 19 octobre j’ai eu la chance dans le cadre des JPO Architectes 2018 de visiter le bâtiment des affaires maritimes. Ce bâtiment qui était en ruine pendant des années a été vendu au promoteur immobilier perimmo (qui a récemment changé de nom et qui s’appelle désormais Habside) . Associé avec l’un des plus grands cabinets d’architectes marseillais ( pietonnisation du vieux port, sky center de la marseillaise, hotel des feuillants, projet cours lieutaud ) , Tangram architectes , ils ont œuvré à la réhabilitation du bâtiment et en on fait une cité d’architectes :

IMG_0410

⁃ le siège de Tangram architectes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

⁃ Le show-room d’ habside et trois sublimes salles de réunion et de séminaires à la pointe de la technologie , décorées avec raffinement et dans un style « À la française » qui devraient séduire les businessmen & businesswomen en quête de lieux haut de gamme pour leurs meetings.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

⁃ Le nouvel espace ultra tendance de Coworking dédié à ceux qui pensent la ville : Cité Fab

Cité Fab n’est pas seulement un espace de co-working où l’on peut louer des bureaux avec accès Internet et une reprographie high-tech , c’est aussi un lieu de co-living où les architectes et les professionnels de l’urbanisme free-lance qui réfléchissent à la ville de demain vont pouvoir bénéficier de services additionnels Grâce a la conciergerie : un maquettiste sera présent pour réaliser à la demande les maquettes des projets qui lui seront confiées. Des séances de yoga seront organisées dans le jardin intérieur du bâtiment il est prévu également des animations avec une garderie pour que les collaborateurs puissent venir avec leurs enfants sur certaines journées.

IMG_0412 (1)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous l’aurez compris nous ne sommes pas dans un simple espace de coworking .

Si vous voulez en savoir plus je vous invite à consulter le site Internet dédié à Cité Fab.

J’espère que cette mini visite à travers mon regard du bâtiment des affaires maritimes réhabilité vous aura donné envie de pousser la porte. Pour moi qui vit dans ce quartier, c’est un réel bonheur de voir un si beau bâtiment vibrer de nouveau. Alors , bienvenue aux architectes et continuez à nous créer de superbes projets pour Marseille la ville que nous aimons.

D’ailleurs il y en a un que je suis avec une attention particulière … Devinez lequel 😉

IMG_0315

Le Bistrot B , quand l’esprit hype investit un bistrot de quartier.

Il est de ceux qui transforme ce qu’il touche en succès. Jonathan Luciani est un travailleur acharné. Il déborde d’énergie et ne dort quasiment jamais . En vrai Marseillais, il a le sens de l’accueil et de la famille . C’est peut-être là la recette de son succès . Ou plutôt ses succès . Car Jonathan n’en est pas à son coup d’essai . Déjà 24 ans dans la restauration dont des expériences remarquées au Mama Shelter et à la tête de The Babel Community. Jo est un pro, Jo a du réseau , Jo est un orpailleur qui sait faire de l’or . Il l’a déjà prouvé .

JO THE BOSS
JONATHAN LUCIANI – GERANT DU BISTROT B (25 ANS D EXPERIENCE DANS LA RESTAURATION ET L’HOTELLERIE NOTEMMENT CHEZ SOFITEL, MAMA SHELTER& THE BABEL CIE

Et puis , à 39 ans , et avec un troisième enfant il a eu envie d’un rythme différent. Les choses vont vite et il prend la gérance d’un nouvel établissement , à Marseille, boulevard Chave. Le Bistrot Burger n’est plu , vive le Bistrot B !

IMG_9869

Depuis que je me suis installée à Marseille, je cherche mon adresse burger. Le resto où tu vas quand tu as vraiment faim, quand tu as un coup de mou, quand tu  veux être cool entre potes ou encore pour un déjeuner avec ton chéri mais où tu peux manger avec les doigts . Un resto doudou quoi ! Et je l’ai enfin trouvé : Le bistrot B.

La deco est pleine d’humour et de messages (plus ou moins) subtiles. Les burgers sont (évidemment) à tomber et pour une addition très raisonnable ( 12.90 € le classique / 17.90 € le XL ).

Ici on croise la clientèle de quartier , parce que c’est avant tout un etéblissement ou ce sent comme chez soi . On croise aussi les amis, les connaissances et les clients fidèles à Jo : les hispters, les tatoués, les branchés, la famille, les amis d’enfance, les marseillais les vrais ! Et comme Jo est Jo , de nombreuses animations et soirées thématiques sont prévues. Pour  suivre leur programmation, abonnez vous à leur page facebook et/ou leur compte instagram. D’ailleurs , ca vous  tente de gagner 2 places pour la foire de Marseille? Le Bistrot B vous y accueille et vous fait gagner 2 places en ce moment ( ICI ).

1d43e7ab-34fb-41ad-ba09-e6bc383e944b

Tous  ça m’a donné faim moi, on se retrouve là bas ?

Bonne dégustation.

Delicity Tour, la tendance est à la visite culinaire .

Il y a quelques semaines de cela, mon amie instagrammeuse @TheInitialesBB me propose de l’accompagner pour découvrir le nouveau concept de city tour de Marseille : la visite culinaire ( certaines photos illustrant l’article sont son œuvre … vous les trouverez vite , ce sont les plus jolies !) . J’aime me balader , j’aime manger , j’aime passer du temps avec mon amie, évidemment j’accepte !

logo

Le concept est top : proposer de découvrir la ville par l’assiette . Prisma, le groupe media derrière le projet , a déjà plusieurs itinéraires en Allemagne où le concept cartonne. En mai dernier, ils ont lancé le concept en France et c’est à Marseille et Aix en Provence que les premiers circuits sont en rodage. A Marseille, ils proposent de découvrir 2 quartiers , en 5 étapes culinaires, et 2h30 de balade ponctuée d’anecdotes et de renseignements sur la ville. Cette fois-ci nous partons découvrir le quartier de St Victor .

team media

Le rendez-vous est donné sur le Vieux-Port , nous retrouvons Juliette notre guide pour la journée et notre petit groupe de visite . Ce jour-là le groupe sera plutôt orienté media avec la présence de La Provence, Aujourd’hui en France, Sabrina du Blog mangersainetgourmand, Bérangère instagrammeuse TheInitialesBB , 2 jeunes diplomés de Kedge , une future guide en formation et Bébéjolie & moi pour Marseille Hype.

Je ne vais pas vous dévoiler tous les détails pour vous laisser le loisir de découvrir le tour si vous souhaitez le faire par vous même . En bref , le tour comprend 5 étapes culinaires dans un restaurant, une épicerie, un bar ou même un traiteur . On découvre des classiques marseillais préparés de façon pas si classique que ça pour la plupart ! Entre chaque étape, notre guide ponctue la visite d’anecdotes , plus ou moins historiques ou rigolotes. Les étapes sont amenées à être modifiées selon les semaines aussi vous n’aurez peut-être pas les mêmes arrêts que nous si vous faites la visite à votre tour.

Voici un résumé photo de ce que nous avons vécu ce matin là .

ITINERAIRE EN RODAGE

Tout commence au Vieux-Port . C’est un peu étonnant pour un foodtour dans le quartier de Saint Victor mais pour des non Marseillais c’est plus simple pour se retrouver. Personnellement, je pense que le tour gagnerait en perspicacité s’il commençait à la place aux huiles , coté vieux port ( pour les touristes sic! ) à coté du Ferry Boat .

Du coup la guide nous balade un peu pour atteindre St Victor et nous distille quelques infos , anecdotes insolites comme celle concernant le bar de la Marine où a été tourné la scène de la demande en mariage du film Love Actually ( dans le film , la scène se passe au Portugal …)

Première découverte culinaire :  La Pépite  , premier concept de Pâtisseries Artisanales spécialisé dans le « sans gluten et sans produits laitiers » à Marseille

 

Seconde dégustation : Zia Concetta . L’épicerie italienne tellement italienne qu’on se penserait là-bas .

 

Troisième arrêt : La Fabriquerie. Une épicerie fine , table d’hôte, traiteur qui propose uniquement des produits frais et locaux .

 

Quatrième et dernier stop : Le café de l’Abbaye . The place to be de tous les trentenaires bobo … mais pas que ! Idéal au coucher du soleil.

 

 

( ce jour là , il manque un stop, nous sommes au mois d’aout et l’établissement prévu est fermé pour congé).

logo bis

Ce qu’on a aimé :  le concept plein de potentiel, la burrata de chez Zia Concetta , le groupe très sympa .

Ce qu’on a moins aimé : après cette mise en bouche , on avait encore faim. Du coup il faut plutôt faire le tour de l’après-midi que celui du matin. Et l’accueil parfois un peu frois de certains propriétaire d’établissement. Disons qu’après plusieurs tours ils devraient s’habituer à ce tourisme d’un nouveau genre et être plus chaleureux.

Confidence : un nouveau tour est en préparation pour découvrir le Panier, mon quartier de cœur . Je vous en reparlerais prochainement !

En résumé , le delicity tour c’est :

  • 2h30 de balade dans un quartier emblématique de Marseille ou d’Aix en Provence
  • 5 arrêts culinaires
  • 49 €

Et pour réservez c’est ici .

Bonne dégustation.

Loustic , le nouveau coffee shop tendance.

20151009-110950-g

Les amateurs de café marseillais ont de quoi se réjouir ces derniers temps avec l’arrivée de nouveaux coffee shop tendance dans le centre ville.

On ne présente plus Coogee , boulevard Baille, où l’on aime venir tant pour la déco éco recup que pour les cookies home made à tomber . On ne parle meme pas du café , ici on déguste, on savoure bref on aime le café .

Après Deep qui a ouvert en mai rue Glandèves ( on s’est promis de le tester en juillet !), c’est au tour de Loustic de faire son soft openning depuis cette semaine. On y a dégusté un savoureux café cette semaine et on a adoré !

36087275_1927375477552365_1643610265360531456_n

Je vous plante le décor :

Il fait chaud, c’est un bel après-midi à Marseille, on se dirige au 5 rue de la Tour découvrir Loustic, le nouveau coffee shop du quartier Opéra. Toutes portes ouvertes, un air de bosa nova en fond musical, Channa, le gérant & barrista nous accueille chaleureusement . L’endroit est épuré : la déco mèle le style scandinave et le retro chic . On s’y sent bien . On pourrait y passer l’après-midi entière …

Channa, londonnien, a ouvert le Café Loustic à Paris il y a quelques temps déjà . Il nous explique qu’il a choisi Marseille pour ouvrir son second établissement en raison de la qualité de vie . Comme je le comprends , j’ai fait le meme choix et nous sommes de plus en plus à suivre le meme chemin . Pour le moment, Loustic est en Soft openning ( café, thé , jus, et quelques acompagnements ) ; dès septembre l’établissement ouvrira la partie cuisine et proposera de grand bowl healthy.

Alors si vous avez envie d’un bon café, de partager un bon moment ou simplement de découvrir un nouveau lieu tendance, je vous invite à venir saluer Channa au Loustic, 5 rue de la Tour. Petit erratum vs la photo , LOUSTIC sera ouvert de 09h00 à 12h00 cet été.

IMG_6465

Bonne dégustation.

Erratum 2021 : le Loustic a fermé définitivement ses portes .

Mucem Plan B – le spot hype de l’été

Plan B ou le Mucem à l’heure d’été.

496 heures de programmation décalée, pour tous les âges, tous les goûts, au cœur de Marseille.

En août, le Mucem est ouvert TOUS LES JOURS SANS EXCEPTION et vous accueille du J4 au fort Saint-Jean pour danser, rire, rencontrer et découvrir.
Plan B, ce sont des soirées en plein air au fort Saint-Jean : spectacles et performances les mercredis (musique, cirque, danse, banquet), concerts et DJ sets électro les jeudis, cinéma sous les étoiles les vendredis, et lectures surprenantes les samedis.

La programmation est vraiment dense , je vous invite à la consulter sur leur page FaceBook et faire votre propre séléction selon vos gouts.

35885803_2074399169552087_415952150800105472_n

Notre coup de coeur et notre soirée la plus attendue est LE GRAND BANQUET du 15  aout qui sera suivi d’un bal . 30 € pour déguster de la grande cuisine dans  un cadre enchanteur , on dit OUI !

35802189_2074058936252777_7180422103223500800_o

Mercredi 15 août, rendez-vous sur la place d’Armes du fort Saint-Jean pour une grande tablée en plein air, un banquet de l’été gastronomique, une soirée festive et conviviale où l’on déguste l’art du bien vivre, du bien manger et du bien danser !

En écho à l’exposition « Manger à l’œil », et en clin d’œil à la tradition des fêtes et bals populaires du 15 août, les chefs Emmanuel Perrodin et Gérald Passedat avec Sébastien Dugast, figures de la gastronomie locale, qui n’ont de cesse d’élargir leurs horizons en faisant dialoguer cuisine, arts et culture, puisent parmi les plats préférés des Français pour proposer des mets emblématiques de la tradition culinaire.
Puis la Cie lilloise du Tire-Laine proposera un bal musette comme elle en a le secret, une vraie guinguette en bord de mer : des pasos, des chachas, des valses swing, des chansons de marlous !

En partenariat avec Restaurant Le Môle – Gérald Passedat, Les Oeuvres Culinaires Originales, l’Alimentation Générale et La Compagnie du Tire-Laine.

30€ /18€ (incluant l’accès à l’exposition « Manger à l’œil »)
Mercredi 15 août à 20h15, place d’Armes du fort Saint-Jean
Accès par la passerelle Saint-Laurent, parvis de l’église Saint-Laurent (13002)
http://www.mucem.org/programme/le-grand-banquet-de-lete
Réservez vos places : https://billetterie.mucem.org/fr-FR/produits?famille=1817355340750400444

_____________

Et on en profite également pour rappeler que le MUCEM c’est aussi :

 

  • un lieu ideal pour chiller, lire un bon livre au soleil ou à l’ombre de la canopée du fort St jean, ou se laisser à la reverie les yeux dans le bleu de la méditérannée. Ici tout est fait pour lacher prise …

 

Du 23 juin au 30 septembre 2018 venez découvrir un nouvel univers créatif et lumineux au sein du concept store du fort Saint- Jean. Baptisé simplement La Boutique d’été, cet espace mettra à l’honneur le savoir-faire et la culture marseillaise. La Boutique d’été proposera pendant 3 mois une sélection de produits imaginés par des créateurs de notre territoire : artisanat, design, décoration, mode, gastronomie… Plus qu’un simple souvenir de vacances, les visiteurs pourront repartir avec un véritable petit bout de « Sud ».

Marques, créateurs, designers, artisans

A Day In, Atelier Bartavelle, Ciergerie des Prémontrés, de Toujours, Il était un Fil, J’ai vu la Vierge, Jonsen Island, Kinjo Art, Koska, La Baleine à Cabosse, La Minotte, Le Marseillais, Les Rhums du Sud, Lolita Pico, Lundi Neuf, OMY, So Kpsul, Spring Macramé, Tap-Tap Objets, The Line, Toka-Toka, Waiting for the Sun.

 

  • Une ballade gratuite à faire par tous et pour tous depuis le vieux port , le Panier ou le J4 . Les enfants aimeront les grands espaces du MUCEM et l’ambiance « chateau fort » du fort St Jean. Les adultes apprécieront l’architecture , le point de vue sur le vieux-port , le Pharo ou encore la nouvelle Skyline de Marseille.

 

Alors … On se retrouve au MUCEM cet eté ? Retrouvez moi sur Instagram, il se peut que je vous offre des places pour assister à l’un des concerts du MUCEM –  PLAN B